Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maxx63

CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!

19 Septembre 2021 , Rédigé par maxx63 Publié dans #2021 courses

En ce début d'année, je ne pensais pas faire ce clm. Mais c'était sans compter Thierry Blancher, qui, en m'en parlant plusieurs fois, a fini par me convaincre. De plus, il y a quelques semaines, j'ai investi sur un nouveau vélo de clm, en occasion, donc j'ai envie de l'essayer !!!!

Pour cette année, ce fera ma 13e participation en individuel. Par équipe, je l'ai fait 5 fois, en 2022, est-ce que ce sera la 6e ??? à voir...

Le vendredi, en début d'après-midi, je file en direction du sud, où je vais m'arrêter dans le Gers, à Mauvezin. Thierry m'avait donné l'adresse où il avait posé son camping car, et avec le gps, je m'y dirige directement. Je suis parti sous la pluie de Riom, j'arrive avec le soleil à Mauvezin.

Thierry a déjà repéré plusieurs fois le parcours, car il est arrivé le jeudi. Et ce jour là, il avait bien plus, la route après Solomiac était plein de boue... la DDE a super bien bossé pour mettre une route propre, merci à eux !!!

Je retrouve Thierry et son fils Gaetan, qui sont en mode récup (bière) avec la famille Louis, habitué des france, et Willy Bringer. Je n'ai pas trop le temps de me détendre, je veux repérer le parcours du clm. Je me change vite fait, et hop, je vais sur le parcours.

J'ai mis le parcours sur le compteur, il m'indique le parcours, je n'ai plus qu'à suivre. Je vais repérer ce parcours, que je trouve dur, pas beaucoup de plat, c'est surtout une succession de petites bosses, de vrais montagnes russes. 

Je vais faire le parcours à 35 km/h de moyenne, et la puissance moyenne demandée a été de plus de 240w, ce qui indique que le parcours est exigeant. Il y a une bonne descente, où j'ai frôlé les 70 km/h.

Allez, un repas bien sympathique où on élabore la stratégie pour faire ce clm au mieux, une douche et au lit. Pour ma part, c'est la première fois que je dors dans un camping car. Avec l'excitation de la course, et peut-être le trajet, j'ai du mal à trouver le sommeil. Je ne vais pas super bien dormir, surtout que dans la nuit, je vais entendre que la pluie fait son arrivée, malheureusement.

Un lever vers 8h, un petit déjeuner, et malheureusement, un temps de pluie est bien installé. Je vais aller au départ, afin de valider mon pass sanitaire. J'en profite pour voir le départ, et notamment, le départ de Jeannie Longo.

Thierry est à l'échauffement, car il est le premier d'entre nous à faire le clm, il doit partir à 10h46. La pluie tombe plein pot. Malheureusement, ce sera ce temps pour toute la journée. La seule différence, c'est l'intensité de la pluie...

Je vais m'échauffer à mon tour, ce sera aussi sur home trainer, par vraiment le choix en fait. Vers les 11h30, je vais me diriger au départ, où je vais voir Pierre Ledac. Il a le sourire, il peut, il est à nouveau champion de france ufolep de sa catégorie. Je vois aussi Geneviève, mais je n'ai pas le temps de trop lui parler, mon départ est dans 3'....

A ce moment là, il s'est arrêté de pleuvoir, on va dire une chance !!! Allez, go, c'est parti, 11h46. Les 400 premiers mètres ne sont très intéressant, c'est dans un lotissement, ça descend bien, ils ont mis des barrières pour diviser la route en 2, et en plus , il y a des virages...

En bas, virage serré à 90°  avec un stop, et enfin le clm peut commencer. Dès le début, en prise, avec un petite bosse de 500m, qui monte graduellement avec un pic à 9% tout de même. Je gère, ce n'est pas le moment de se mettre dans le rouge. 

Surtout que ça descend un peu, et à un faux plat montant est derrière. Je ne suis pas fan de ce genre de départ, pas le temps de tourner les jambes qu'il faut se taper de faux plat montant.

La route va plutôt légèrement descendre comme ça jusqu'à Solomiac. J'ai une moto qui m'ouvre la route, j'ai de la chance, car à priori, ce ne fut pas pour tout le monde... C'est une partie où normalement, je devrais prendre de "l'avance" sur la moyenne, mais le vent de face m'empêche de le faire, et je vais arriver à Solomiac avec 44.5 km/h de moyenne.

Sachant que c'est la partie la plus roulante du parcours, je ne vais réitérer la belle moyenne que j'avais fait au france il y a 2 ans, avec 44.5 km/h de moyenne. La route mouillée, plus le vent de face ne sont pas en ma faveur. Pas grave, je suis là pour rouler à bloc. Je viens de faire 8.5 km.

Dans Solomiac, il faut faire très attention, virage serré à droite sur une route très étroite, donc il faut y aller sur des pincettes, car la route est mouillée. Maintenant, c'est parti pour le reste du parcours qui est le plus difficile, et la pluie qui sera présente jusqu'au bout.

Dès qu'on sort de Solomiac, après un faux plat descendant, c'est parti pour les montagnes russes. N'ayant fait qu'un seul repérage, je sais que j'ai une succession de bosses plus ou moins longues, la plus longue étant de 500m, qui au final use, surtout que ça monte toujours un peu. Il ne faut pas s'exploser ici, sinon, le clm est mort.

Je vais arriver à Sarrant, mais avec la route mouillée, j'y vais un peu trop "tout doux", je perds quelques secondes... je suis au km 13. Je vais tenter d'essuyer aussi mes lunettes, mais pour rien au final. A la sortie, une autre patate de 800m avec une moyenne de 5%. Je vais pas trop mal la négocier, mais j'arrive sur la partie la plus difficile, ça relâche sur 100m, et c'est parti pour 2 km tout le temps en prise.

Pas facile, que des pourcentages montant autour de 2-3 %, sur une route qui ne rend pas super bien. J'arrive enfin au km 16, où ça descend bien, je vais tout mettre à droite, et je vais taper 75 km/h sur cette partie, où la buée sur les lunettes me gêne un peu (je ne peux pas lire la vitesse sur le compteur). 

Je vais essayer de les essuyer à nouveau, mais je perds plus de temps que d'efficacité. Je sais que je tiens le bon bout, il ne faut tien lâcher. Il y a encore un petit faux plat montant, où il faut essayer de maintenir la vitesse, puis j'arrive au dernier virage serré, où les gars me disent d'y aller tout doux, ce que je fais.

Je me ré-élance, mais je sens que je suis entamé. Je m'étais dit pourtant que je devais envoyer après cette descente, mais les petits ennuies de buée m'ont un peu perturbé. J'arrive à 1.5 km de l'arrivée, je sais que j'ai cette dernière montée de 1,2 km à 4% de moyenne avec un passage à 9%. 

Je monte au tempo, mais je n'ai plus de jus, je suis plus sur la gestion, la pluie tombe bien. Je passe la première partie de la bosse, ça relâche un peu et je mets ce qu'il me reste jusqu'au rond point. Les signaleurs me disent de prendre à droite, je garde la vitesse jusqu'à la ligne que je passe enfin !!!!

Je n'y vois pas super bien, toujours cette buée et les gouttes. Je ne me pose pas de question, direction le camping car, histoire de ne pas choper la crève. J'entends le speaker qui donne mon nom au passage sur la ligne. Je vais faire le parcours en 31'04.

Je suis déçu du chrono, car je comptais bien faire en dessous des 30'. Idem pour le classement, je vais seulement être 18e. Je voulais faire un top 10.

Après analyse, il faut dire que le parcours n'était pas taillé pour moi, il y avait trop de bosses, pas assez roulant. La pluie a rendu le circuit plus difficile, et dangereux dans certains virages. Ma moyenne est à 40.1 km/h, ça fait longtemps que je n'avais pas fait aussi peu. Le dernier clm au france, j'avais fait 44.5 km/h tout de même. Cela montre en fait la difficulté du parcours.

Je vais arriver au camping car, je prends une douche direct, après la douche sur le vélo (lol !!!). Thierry aura fait un bon clm, avec 30'22. Il sera classera 5e. Gaetan marchera également très bien, avec un temps de 29'45. Il sera 8e de sa catégorie.

Voilà, nous aurons bien représenté le puy de dome, je pense. Lorsque je vais reprendre la route, je vais me prendre la pluie sur quasiment toute la distance. Quel samedi humide !!!!!

Je tiens à remercier Thierry pour le logement, c'est vraiment sympa. C'est plus agréable d'être ensemble. 

Après analyse à froid de ce clm, je me suis rendu compte qu'effectivement, le chrono était difficile, où il aurait bien fallu tourner les jambes. Quelques tours du circuit en plus aurait été un plus. J'ai manqué aussi de clm pour préparer celui là. Malheureusement, avec le covid, plusieurs ont été annulé.

Au niveau du classement, ça fait plusieurs années que je suis autours de la 15e à 20e place. Donc, avec tout ces éléments, ce n'est pas si mal en fin de compte...

 

sur la route du départ du puy de dome, vers pontgibaud

sur la route du départ du puy de dome, vers pontgibaud

ma maison du week-end, lol !!!!

ma maison du week-end, lol !!!!

le départ du clm

le départ du clm

Jeannie Longo, dans le lotissement du départ

Jeannie Longo, dans le lotissement du départ

mon dossard

mon dossard

CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
on refait le clm....

on refait le clm....

le vent s'est rajouté à la pluie dans l'après midi....

le vent s'est rajouté à la pluie dans l'après midi....

sur l'autoroute du retour, toujours le même temps....

sur l'autoroute du retour, toujours le même temps....

CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
CLM NATIONAL UFOLEP A MAUVEZIN 2021. HUMIDE !!!!!
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article