Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maxx63

CULHAT 2022

28 Mai 2022 , Rédigé par maxx63 Publié dans #2022 courses

Pour cette année, bonne surprise, une nouvelle course en ufolep. Cela  n'arrive pas tous les jours, donc c'est à signaler. Pour ce dimanche 22 mai 2022, nous avons droit à un temps chaud, très chaud, avec risque d'orages... est-ce que nous en aurons ???

Le parcours n'est pas facile, car nous traversons forcément Culhat, et nous allons chercher un petit coup de cul, qui n'est facile. Il est court, 400m, mais avec un passage à 12%.... et de mémoire, je ne pensais pas que c'était aussi raide...comme quoi, dans les souvenirs, on garde ce que l'on veut...

Enfin bref, parcours sélectif, d'un peu plus de 5 km. Nous devons partir pour 16h, c'est ce que nous ferons. Le temps est lourd, 28 degrés.... et ça ne va pas s'arranger, car la température va monter à 32 degrés en fin de course.

Sur le côté négatif, c'est le nombre de coureurs, seulement 9 !!!!! Du coup, je suis sûr, si je finis la course, de faire un top 10 !!! lol !!!!

Cela va partir assez tranquille, on passe sur une route de Culhat, que je ne connaissais, qui passe par le sud, et nous fait revenir par l'intérieur. Ensuite, il faut gérer le faux plat montant, où il y a quelques attaques, mais rien ne se dessine tout de suite.

Thierry Blancher va mettre une bonne attaque dans la bosse, personne ne bouge, il fait un petit écart, mais il se fera reprendre un peu plus loin. Je vais attaquer à mon tour de l'autre côté, après Culhat. Je me rends compte que la bosse n'est pas facile à passer seul, surtout quand on vient de faire un effort.... Je vais me faire reprendre à 1 km avant Culhat, dans un premier temps par Kévin, de Naucelles, puis ensuite le peloton.

A ce moment là, un contre va se créer, et ce sera le bon coup. Perso, je viens de faire un effort, il faut que je récupère, mais là, les gars n'y vont pas.... un écart va se faire, on va vite prendre 30" de retard.

Il faut qu'on s'organise. Dans un premier temps, ce sera les gars de Gerzat qui vont faire l'effort pour rentrer, entre Jean-Christophe et Christophe.  L'écart se stabilise. Au bout d'un tour au 2, je vais prêter main forte. On fait le forcing pour rentrer.

Il reste Steeve H. qui reste dans les roues, coupe même les relais. On se rapproche, puis Kevin va attaquer, et va réussir à rentrer sur les 2 hommes de tête.  Nous allons continuer notre effort, on se rapproche un peu plus, à presque 15", mais l'attitude de Steeve nous démotive, et on finit par baisser les bras.

A partir de ce moment là, l'échappée va prendre le large, et on ne les reverra pas. Au bout de 2 tours, Christophe de Gerzat va sortir à son tour, et joue pour la 4e place. Derrière, ça va rouler tranquille, avec un petit tempo. 

Par contre, à chaque tour, dans la bosse, Jean-Christophe va imprimer un rythme un peu plus soutenue. Je vais attaquer à l'endroit où je me suis fait reprendre, mais derrière, ça réagit. Puis, lorsqu'on passe sur la ligne, et que je vois 4 tours, je me dis, qu'il faut lever le pied, l'arrivée est encore loin....

Sur les 2 derniers tours, Jean-Christophe va attaquer à plusieurs reprises, mais il ne fera pas d'écart. Je me pose la question où attaquer, car je sens que les gars montent mieux que moi sur le coup de cul. Puis, je me dis, qu'au sprint, je suis nul, donc, je vais tenter dans la bosse.

Sur le dernier tour, je donne tout ce qui me reste dans cette bosse, et à ma grande surprise, j'arrive à faire la différence, et je lâche les gars. Je vais garder le tempo à bloc jusqu'à la ligne, et c'est ainsi que je vais aller chercher une 5e place.

Il aura fait chaud, et même si la course ne fait que 63 km, j'ai bu mes 2 bidons, il n'aurait pas fallu faire 1 tour de plus... 

Le vainqueur sera Kevin, qui battra au sprint Christophe du CMV. Stéphane n'a pas participé au sprint, car il a lâché prise à 3 tours de la fin.... et perd également sa place par Christophe sur la fin. 

Pour ma part, je suis satisfait de cette 5e place, car ayant fait une grosse sortie la veille et la chaleur, je m'en sors bien. Mine de rien, on fera plus de 700m de dénivelé, ce qui montre bien que le circuit n'était pas plat.

CULHAT 2022
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article